Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales (2)

Localiser :




Carte de la Chine, d’après https://chine.in/guide/carte_1109.html


Carte du Japon, d’après https://www.kanpai.fr/cartes-japon

II - Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales :



A/ Concurrences régionales :


a) Deux poids lourds du point de vue économique :


Différences observables entre la Chine et le Japon en matière de croissance et de PIB (2018), de superficie ainsi que d’émission de CO2 (2014)

- La Chine s’affirme donc clairement comme supérieure au Japon sur de nombreux aspects, cependant l’IDH du Japon reste bien plus élevé. Cette différence en matière de développement économique peut s’expliquer par la « trajectoire » économique suivie par les deux pays, qui sont différentes :


Des choix économiques différents

- échanges sino-japonais = 60% des échanges asiatiques. Le Japon exporte plutôt des machines-outils, de l’électronique et des produits pharmaceutiques (haute VA) vers la Chine et la Chine exporte de l’électronique à valeur ajoutée faible en plus d’être un pays atelier.

b) Deux poids lourds concurrents à l’échelle régionale…

- Tensions géopolitiques basées sur des différends du point de vue historique.

> Rappel de l’occupation japonaise en Chine (1930-1945) et question de la non-reconnaissance du Japon de ses crimes de guerre (excuses formulées par écrit mais dont la sincérité est souvent remise en cause => occultation dans les manuels scolaires par ex, hommage à certains criminels de guerre…)

> Tensions atour des espaces maritimes => question de l’administration de l’archipel Senkaku (japonais) ou Diayu (chinois) => administré par le Japon et revendiqué par Chine.

- Chine affirme ses ambitions régionales : sentiment antijaponais.

- Chine milite pour récupérer Taïwan et refuse tout échange commercial avec les pays opposés.

- Course à l’armement : Chine se militarise beaucoup et Japon abandonne son pacifisme instauré en 1945.

- Concurrence en matière d’émission IDE => vers Afrique notamment.

- Entraide malgré tout, comme avec la catastrophe de Fukushima (2011).

c) …pourtant interdépendants.

- Japon et Chine = premiers partenaires commerciaux l’un de l’autre.

- Le Japon a encouragé le développement chinois en émettant des IDE (délocalisations vers la Chine, investissement important).

- Economie asiatique très interdépendante (cf. I)

- Bcp d’expatriations Japon-Chine : 500 000 expatriés chinois au Japon, 130 000 japonais en Chine.

Il y a donc entre le Japon et la Chine des enjeux aussi bien géopolitiques, commerciaux, et « mémoriels » => Tensions importantes qui augmentent.

B/ Ambitions mondiales de la Chine et du Japon :


a) Une ambition chinoise de taille :

HARD POWER –

- 2ème budget militaire mondial (2,5% du PIB) après les E.U, militarisation de + en + forte au Japon. Armée la plus grande du monde avec 2,2 millions d’hommes.

- Possède l’arme nucléaire

- Dispose d’un siège au Conseil de sécurité de l’ONU, rôle dans le G20.

- Coopère avec les forces de l’OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique nord) contre la piraterie en Mer de Chine.

- Conquête de l’espace, premier homme Taïkonaute (2003) et volonté d’organiser des vols humains dans l’espace.

- Projet de la nouvelle route de la soie mis en place par Xi Jinping (président chinois actuel) = construction de routes, voies ferroviaires, ports permettant de relier Chine et Europe => extension de l’influence commerciale chinoise. Les E.U voient ce projet comme une menace.

SOFT POWER –


- JO de Pékin en 2008

- Exposition universelle à Shanghai (2010)

b) Une ambition japonaise moins affirmée, éprouvant de plus nettes difficultés :

HARD POWER –

- Aucun grand rôle international pour le Japon depuis 1945. Parfois caractérisé de « nain politique ». Chine s’est opposée à ce que Japon obtienne un siège au Conseil de Sécurité de l’ONU.

- Armée japonaise faible et uniquement a vocation défensive comme l’exige la Constitution japonaise édictée sous l’influence américaine en 1947. En cas d’attaque de grande envergure, le Japon doit compter sur le soutien des E.U.

- Pas d’arme nucléaire, nucléaire uniquement du point de vue énergétique.

- Certaine ambition économique avec les grandes FTN notamment dans le jeu vidéo notamment ou la haute technologie (Toyota, Nintendo...)

SOFT POWER –


Conclusion :

Chine > Japon économiquement
alors que Japon > Chine sur le plan du niveau de vie.

Aspirations mondiales différentes, Chine largement plus affirmée. Modèle culturel japonais bcp plus populaire cependant.

Concurrence entre les 2 pays sur plusieurs points de vue : nombreuses tensions entre la Chine et le Japon.






Dernières fiches sorties

Nous créons constamment du nouveau contenu, vous pouvez le découvrir ci-dessous.