Le commentaire composé

Présentation :



Lors d'une épreuve de type BAC en français, deux exercices doivent être traités : la question de corpus ainsi que l'exercice d'écriture.

- Le corpus est un groupement de 3 à 4 textes, suivant lequel on doit répondre à une question qui rapproche les textes entre eux.
- Le commentaire composé est l'un des 3 exercices d'écriture proposés : l'objectif est de mener une analyse littéraire de l'un des extraits proposés par le corpus. Le texte que le candidat doit commenter si il choisit cet exercice d'écriture est défini sur le sujet : généralement, il s'agit de l'extrait "central" du corpus, celui qui a le plus d'importance.


Commentaire composé proposé pour le sujet ES / S pour la session de Juin 2018.

Exemple de commentaire
Myfiche.fr met à votre disposition un exemple de commentaire afin d'observer la manière dont celui-ci peut être structuré. L'exemple proposé ci-dessous par l'utilisateur Éloïse correspond à l'extrait de L'homme qui rit analysé ici : https://myfiche.fr/Fiche.php?id=45&matiere=Fran%C3%A7ais

Accéder au PDF

Quel est l'objectif du commentaire composé ?

L'objectif du commentaire est d'analyser un texte donné, sans le raconter. Il s'agit de montrer quel est l'intérêt du texte : c'est ce qui constitue la problématique du commentaire. Le candidat doit réaliser un devoir composé d'une introduction, d'un plan en deux ou trois parties ainsi qu'une conclusion. Dans son analyse, celui-ci doit relever et évoquer des figures de style ou des éléments grammaticaux qui permettent d'illustrer les pistes d'analyses principales.

I - La structure du commentaire expliquée point par point :



A/ L'introduction :


L'introduction est le point capital du devoir, dans le sens où elle annonce les éléments principaux qui le composent. D'après une simple introduction, le correcteur à déjà une idée claire de la suite du devoir. C'est ce pourquoi il convient de soigner son introduction (comme le reste du devoir, d'ailleurs !).
On divise généralement l'introduction en quatre temps : on ne saute pas de ligne, on ne fait aucun retour à la ligne durant l'introduction en français. Il s'agit d'un seul bloc unifié.

- Phrase d'accroche éventuelle, pouvant être en lien avec l'auteur ou le contexte historique.

- La présentation du texte : titre souligné (en italique si tapuscrit) ; auteur ; date ; précisions biographiques sur l'auteur si on le connaît. On peut le remettre dans un contexte historique si c'est pertinent notamment dans le cadre de l'analyse. Enfin, on résume en une ou deux lignes l'idée principale du texte, la visée argumentative dans le cas où l'objet d'étude est l'argumentation.

- Rédaction de la problématique. Elle prend souvent la forme d'une interrogation indirecte, ne se termine donc pas par un point d'interrogation mais par un point. Cette problématique doit montrer en quoi le texte commenté a un intérêt littéraire. Voici quelques exemples de formulations convenues à utiliser :

- "Il s'agira de montrer que..."
-"Dès lors, nous verrons en quoi / comment..."
- "Ainsi, nous démontrerons que..."

Rappel : lors d'un devoir, il convient toujours de s'exprimer à la première personne du pluriel "Nous".

- Annonce du plan : il s'agit tout simplement de détailler les deux ou trois grands axes d'analyse retenus pour le commentaire : généralement, une annonce de plan revêt la forme suivante :

- "Tout d'abord, nous montrerons que... Puis nous évoquerons... Enfin, nous verrons que... : trois temps d'analyse ici. D'après ce simple plan, le correcteur sait déjà en partie si votre commentaire (dans le fond) est bon ou mauvais.

B/ Le corps du commentaire : l'analyse :


Divisée en deux ou trois parties, pouvant elles-même être subdivisées en sous-parties, l'analyse de détache de l'introduction et de la conclusion sur la forme. On saute généralement deux lignes entre l'introduction et l'analyse, même chose pour la conclusion. Entre chaque grande partie, on saute une ligne et on n'oublie pas de faire un alinéa. Entre ses sous-parties, on peut éventuellement revenir à la ligne et faire un alinéa, sans sauter de ligne (cf. commentaire composé ci-joint).

L'analyse doit étudier le contenu littéraire, en se basant sur des procédés grammaticaux ainsi que des figures de styles qui permettent d'illustrer les dires. On ne cite pas des figures de styles sans en expliquer le sens, auquel cas elles n'ont strictement aucun intérêt.

Il convient de citer le texte, en insérant les citations de la manière la plus cohérente possible : elle peut venir compléter une phrase (c'est la meilleure façon d'insérer une citation) ou la terminer pour illustrer une idée.

Prenez garde à ne pas trop raconter le texte sans analyser. C'est un piège dans lequel il ne faut pas tomber.

C/ La conclusion :


La conclusion est le dernier élément du devoir : son objectif est de rappeler le plan tout en résumant chaque idée brièvement. Dans la mesure du possible, on essaye de trouver une ouverture sur un autre aspect du texte ou plus largement, sur une période littéraire, historique ou un événement. Cela permet de ne pas construire une conclusion stérile : on ouvre sur un nouvel horizon.

Veillez à soigner la conclusion, car elle vient terminer le devoir et une conclusion maladroite décrédibilise l'entièreté du devoir.

Note : attention aux formules maladroites type "Pour conclure / En conclusion / Nous pouvons en conclure". Privilégiez d'autres connecteurs logique comme "Ainsi / En somme", etc...

D/ Quelques astuces supplémentaires...

- Ne pas citer de manière excessive, se limiter à des citations de 2 à 3 lignes grand maximum.
- Ne pas faire référence au devoir à travers certaines formules type "dans ce devoir / dans ce commentaire / dans cette analyse" ni au plan "dans cette première partie / à présent dans cette seconde partie"
- Ne pas faire des phrases à rallonge, penser à la ponctuation et insérer des connecteurs logiques afin de relier les idées entre elles.

II - Approfondissement de la méthode : élaboration du plan et brouillon :



A/ Trouver un plan cohérent :


Généralement, trouver un plan d'analyse (en dehors des filières technologiques qui le donnent d'emblée) est quelque chose qui apparaît comme difficile. Pourtant, il s'agit simplement de trouver deux à trois axes qui mettent avant l'intérêt du texte. Bien sûr, on essaye de faire en sorte que les axes soient équilibrés tant que possible, bien que cela n'est jamais complètement le cas.

Malheureusement, on ne peut pas donner de méthode universelle car chaque texte est différent. On lira le texte à commenter et, à partir de là, on se demandera quels sont les principaux éléments à retenir. De plus, la question de corpus donne un indice certain quand aux thématiques principales qui englobent les textes et donc celui à commenter.

Le plan est l'élément capital du commentaire : cependant, il ne s'agit pas de vouloir faire le meilleur plan possible car le temps limité de l'épreuve ne s'y prête pas réellement. On essaye donc de trouver un plan correct et viable rapidement, afin de se consacrer au corps de l'exercice.

B/ Le brouillon :


Il est conseillé de passer un moment sur le brouillon, afin de rassembler des citations reliées à chaque élément du plan. On peut aussi faire abstraction de cette étape, mais cela demande à très bon niveau.
Il s'agit de dresser un tableau, comme celui ci-dessous :



Comme le temps d'épreuve demeure limité, on analysera surtout les citations qui paraissent les plus importantes.

Pour ce qui est relatif aux figures de style, vous pouvez consulter notre fiche méthode dédiée : https://myfiche.fr/fds.php

Le commentaire composé, pour qui ?



Cet exercice d'écriture constitue l'exercice technique par excellence : il nécessite des connaissances grammaticales et littéraires, ainsi qu'un esprit de "classification". Il à l'avantage d'être rattaché à un texte donné, contrairement à la dissertation qui fait appel à un champ disciplinaire largement plus étendu.
Autre avantage certain : en choisissant le commentaire, vous gagnez du temps en réalisant la question de corpus puisque vous allez déjà analyser le texte parmi les trois ou quatre proposés.

En guise de révision, il faut surtout apprendre les figures de style principales.

Dernières fiches sorties

Nous créons constamment du nouveau contenu, vous pouvez le découvrir ci-dessous.