Chapitre 1 : Que produit-on et comment le mesure t-on ?

Introduction :



Dans l'économie, une production de richesse découle logiquement d'une production. Il est nécessaire de définir les différents types de production, et d'expliquer comment est mesurée et comptabilisée la richesse produite à l'aide d'indicateurs comme le PIB.
Le présent chapitre portera donc sur la notion de production et de mesure de la richesse.

I - Les différents modes de production :



Comment se définit la production ?


- La production est définie selon deux éléments : d'abord, les biens et services doivent être vendus sur un marché. Ensuite, cette vente doit résulter d'une activité légale et déclarée.
Contre - exemples : produire ses propres légumes pour les consommer pour soi ; faire du baby - sitting ; laver la voiture du voisin... Il ne s'agit pas de productions.

B/ Production marchande et non-marchande :


- Une production marchande constitue l'ensemble des biens et services destinés à être vendus sur un marché dans une perspective de profit.
Exemples : automobile ; jeux vidéos ; nourriture...

- Une production non - marchande considère l'ensemble des services gratuits ou quasi-gratuits proposés.
Exemples : piscine ; théâtre ; fête de la ville...

Note : certaines productions peuvent être tantôt marchandes, tantôt non - marchandes.
Exemples : l'éducation avec l'école publique, privée et les cours particuliers.

II - Mesurer la richesse :



A/ Un outil de mesure : la valeur ajoutée :


- La valeur ajoutée permet de mesurer la richesse produite par une unité productive. Elle est préférée au chiffre d'affaire car ce dernier comptabilise plusieurs fois une même ressource ce qui n'est pas synonyme de création de richesse (par exemple, un meunier va vendre de la farine à un boulanger. La vente du meunier va être comptabilisée, et le pain fabriqué par le boulanger également. La farine va donc être estimée deux fois ce qui n'est pas correct.)
Il faut calculer la valeur ajoutée ainsi :


- Le chiffre d'affaire représente le montant total des ventes de l'entreprise.

- La consommation intermédiaire représente l'ensemble des biens transformés ou détruits lors de la production.
Exemples : eau ; chaleur ; électricité ; farine ; pièces détachées...

Note : pour une production non - marchande, on estime la valeur ajoutée selon le calcul suivant :


B/ Le Produit Intérieur Brut (PIB) :


- Le Produit Intérieur Brut mesure la richesse produite sur un territoire donnée sur an. Il se calcule de la façon suivante :


Note : le PIB ne doit pas être confondu avec PNB :
- Le PIB mesure la richesse produite sur un territoire géographique : la France par exemple.
- Le PNB (Produit National Brut) considère la nation dans son ensemble : si une firme française produit à l'étranger, la richesse produite s'inscrit dans le PNB et non le PIB.

C/ Différenciation entre PIB en valeur et PIB en volume :


- Le PIB en valeur tient compte de la hausse globale des prix sur l'année c'est à dire de l'inflation.
- Le PIB en volume correspond au PIB en valeur auquel on a retiré l'inflation. Il se calcule ainsi :


D/ Les limites du PIB :


- Certaines productions ne sont pas directement prises en compte par le PIB : elles peuvent seulement faire l'objet d'estimations.
Exemples : activités non déclarées au fisc (garde d'enfant ; ménage) [ 4% du PIB environ] ; activité illicites (vente de drogue).

- Le PIB n'est pas un indicateur de bien être : le travail domestique épuisant n'est bien sûr pas comptabilisé. L'activité des entreprises est considéré même si certaines polluent excessivement. L'augmentation du temps de travail va avoir tendance à faire augmenter le PIB mais cela engendre souvent un stress supplémentaire pour les travailleurs. Enfin, calculer le PIB par habitant est peu pertinent lorsqu'on connaît les grandes inégalités de richesses qui existent.

E/ L'émergence de nouveaux indicateurs :


- L'Indice de Développement Humain ou IDH existe : cet indicateur prend en compte l'espérance de vie, le niveau de connaissance ainsi que le niveau de vie (PIB / habitant). Les notes distribuées vont de 0 à 1. Le 1 représente la meilleure note et le 0 la pire. C'est un indicateur plus complet dans la mesure où il prend en compte la qualité de vie.

- Il faut savoir que le classement en terme d'IDH ne correspond pas nécessairement au classement en terme de PIB.

Note : en plus de l'IDH, de nouveaux indicateurs voient le jour comme l'Indice de Pauvreté Humaine (IPH) ou l'Indice des Inégalités des Genres (IIG).

Dernières fiches sorties

Nous créons constamment du nouveau contenu, vous pouvez le découvrir ci-dessous.